Groupe de Travail sur les TMD

 

Ce groupe de travail répond à la demande exprimée par un grand nombre de parties prenantes du territoire, de voir le SPIRAL se saisir à nouveau de cette problématique, dans la continuité des travaux portés par l’ex-commission TMD.

La relance de cet axe de travail historique du SPIRAL au travers de ce groupe de travail a été plébiscitée par de nombreux acteurs du territoire.
La thématique étant très complexe et potentiellement sensible, la SPIRAL constitue en effet un cadre adapté pour porter ce type de réflexions.

En première approche, il ressort que les enjeux de cette thématique se concentrent très largement sur le mode routier.
Un grand nombre de membres du SPIRAL, notamment la Métropole de Lyon, ont identifié l’enjeu d’une remise à jour du plan de circulation des TMD adopté en 2000 et modifié à la marge en 2013. Il s’agirait notamment de prendre en compte les évolutions des réseaux ainsi que les récents arrêtés réglementant la circulation des TMD dans l’agglomération.

A ce stade, malgré des attentes importantes exprimées par les acteurs du territoire, il n’est pas certain que les conditions soient réunies pour permettre de porter une réflexion aussi complexe dans le cadre du groupe de travail TMD, d’autant qu’aucun acteur ne s’est déclaré favorable à prendre en charge le pilotage du groupe.

Aussi, les objectifs exacts de ce groupe de travail à court et moyen terme doivent encore être précisés en lien avec les membres participants.
Ainsi, le GT pourrait :
- établir un état des lieux exhaustif des arrêtés communaux récents (notamment des arrêtés d’interdiction de circulation).
- réaliser un diagnostic de la signalisation TMD en place à l’échelle de l’agglomération et proposer des améliorations pour la rendre plus homogène et plus lisible.
- établir une stratégie de communication et des supports adaptés afin de faire connaître le plan de circulation existant aux transporteurs.
- mettre en oeuvre des actions de sensibilisation en vue de la réduction des risques.

Parallèlement, la prise en compte des nouvelles technologies tels que les GPS et le Geofencing pourront faire l’objet de travaux spécifiques (benchmark des pratiques, etc.)

Le Groupe de Travail pourra également conduire des travaux spécifiques sur les autres modes de transports de matières dangereuses, notamment sur la thématique du fret ferroviaire.

La nécessité d’une implication des acteurs professionnels et des services de sécurité

La présence des organismes professionnels (chargeurs industriels, transporteurs, syndicats professionnels) et celle des services de sécurité (police nationale, police municipale, CRS, gendarmerie, pompiers) a été très forte par le passé au sein de la Commission TMD du SPIRAL, ce qui a largement facilité la phase de concertation nécessaire avec les communes.

Leur participation active aux travaux, en tant qu’acteurs (les uns en sont les utilisateurs, d’autres les contrôleurs) qui connaissent le mieux le terrain, se révèle essentielle dans la réussite de la démarche.